22 août 2018

L’Inde, ce pays qui a fait exploser mes 5 sens !

L’Inde c’est ce pays dont les photos nous émerveillent, souvent le Taj Mahal, d’autres fois des sarees ou des temples. Mais, si les photos stimulent la vue l’Inde est en réalité un émerveillement pour les 5 sens.

Indiens descendant des marches dans le temple du Soleil à Konark en Inde

Voilà 3 ans j’ai eu la chance d’aller vivre en Inde dans la ville de Jamshedpur, ville industrielle éloignée de toutes activités touristiques. J’avais déjà été en Inde, dans un circuit purement touristique mais ce deuxième séjour m’a vraiment permis de comprendre et saisir toute la beauté de ce pays.

L’Inde est un pays intense ! Mais qui est aussi en totale contradiction avec nos habitudes occidentales. Si vous n’êtes pas prêts à ce que toutes vos habitudes soient chamboulées alors vous n’apprécierez jamais l’Inde. Tous les désagréments de nos sociétés occidentales sont là-bas omniprésentes.

Mais ce mélange exacerbe tous nos sens et fait de l’Inde un pays où tout est intense et qui vous prend aux tripes. L’Inde soit on en tombe amoureux car on accepte que tous nos sens soient chamboulés soit on déteste.

Mon retour en France a été très compliqué tant ce pays m’avait bouleversé… Une chose est sûre, j’y retournerai.

La vue

Vendeur de couleurs à Mysore en Inde

Vendeur de couleurs à Mysore

C’est une évidence lorsque l’on parle de l’Inde, c’est LE pays de la couleur. Que ce soit les sarees des femmes, les marchés colorés des épices et vendeurs de poudres, ou encore les ornements des temples et palais, vos yeux seront émerveillés par cette profusion de couleurs. Surtout, elles offriront un cadre idéal pour vos photos. Si vous voulez prendre un bonne dose de couleurs alors allez profiter de la fête des couleurs, Holi, qui a lieu fin mars.

Mais, la vue est également stimulée par des palais et des temples à couper le souffle. Comment rester insensible face à la grandeur du Taj Mahal ? Face au temple de Mînâkshî de Madurai ? Face à la forteresse dans le désert de Jaisalmer ? Ou encore face à Hampi, la majestueuse capitale de l’ancien empire Vijayanâgara ?

L’ouïe

N’allez surtout pas en Inde dans l’espoir de vous reposer… Dans toutes les villes, même les plus petites, il y a un brouhaha incessant bien emmené par les coups de klaxons frénétiques.

A première vue, ou plutôt première écoute, on pourrait se dire que c’est vite énervant, et pourtant rapidement on s’y habitue. On fini même par apprécier et se dire que finalement ce bruit ça apporte de la vie autour de soi. On s’y habitue tellement vite qu’après quelques jours le moindre silence devient un moment d’angoisse.

Quel plaisir d’aller au marché et d’entendre les vendeurs abordant les clients à grands cris. Ou encore de s’endormir aux sons des vrombissements des tuks-tuks.

Le goût

C’est le mal des touristes de courte durée… Beaucoup finiront malades. Si vous pensez retrouver les plats vendus dans les restaurants indiens des pays occidentalisés vous risquez d’avoir un gros gros choc. Quoique, en allant dans les restaurants pour touristes c’est à peu pres ça, mais ce n’est pas les plats typiques des indiens.

N’hésitez pas à manger dans la rue, ou recherchez les petits restaurants (souvent miteux) qui sont bondés. Vous trouverez là les meilleurs plats. Attention à la première bougée… Elle va faire mal. C’est une explosion de saveurs dans votre bouche, vous allez redécouvrir le vrai goût des épices. Les currys sont tous différents, il en existe autant que de cuisiniers, mais ils sont tous merveilleux. L’inconvénient c’est que les épices indiennes sont très très fortes et risquent de brûler les palets les plus sensibles et de donner quelques crampes d’estomac… Mais croyez-moi ça vaut le coup.

Les plats peuvent être très différents dans les différentes régions du pays, de quoi apporter une véritable diversité très appréciable. Mais je vous recommande particulièrement les thalis et les dals.

L’odorat

Tantôt une odeur nauséabonde, tantôt incroyablement riche votre nez ne saura plus que penser.

Les rues indiennes sont constamment pleines d’odeurs. Vous passerez au milieu d’un mélange de déchets moisissant, de défections animales voire humaines, et autres atrocités dégageant une odeur difficilement supportable. Puis au coin de la rue suivante, un mélange d’odeurs d’épices, de fleurs, de parfums et d’encens qui vous raviront.

Partout vous trouverez des odeurs puissantes, chaque boutique, chaque temple fera brûler de l’encens, partout les fleurs sont omniprésentes… Croyez-moi, les odeurs vous feront passer par toutes les emotions.

Le toucher

C’est tellement déroutant pour nous les occidentaux qui limitons les contacts physiques au strict minimum et presque exclusivement aux personnes que nous connaissons. Pourtant, les indiens n’hésiteront pas à vous prendre par la main, à se coller à vous dans les transports publics… Bref fini l’espace vital et l’intimité que nous chérissons.

Encore une fois en acceptant qu’en Inde c’est la règle on s’y habitue très vite et donne lieu à quelques situations concasses.

En Inde, avant de goûter la nourriture vous la touchez, en effet ici la coutume est de manger directement avec les mains. Pas de couverts pour vous aider, avec un naan on attrape sa nourriture et on porte le tout à sa bouche. Il parait qu’on apprécie plus ses plats indiens en mangeant avec les mains… Moi je l’ai adopté !

Elephant nettoyé dans les backwaters par des indiens proche de Cochin en Inde

Elephant nettoyé dans les backwaters

, , , ,

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *