25 octobre 2018

Je pars découvrir la vie locale

« Je pars découvrir la vie locale » c’est généralement ce que tout le monde dit en partant en voyage… Mais combien peuvent vraiment dire l’avoir fait en rentrant?

Trop souvent, afin de se rassurer on a tendance à suivre les indications du guide du Routard ou du Lonely Planet. Ou pire, à suivre son guide touristique qui nous trimbale d’un lieu à un autre sans nous laisser le temps de découvrir la vie locale. On retrouve partout des centaines de touristes qui comme nous ont tenu à se rassurer. Et le seul contact avec des habitants locaux c’est le serveur du restaurant ou le vendeur de souvenirs… Pas idéal.

Alors on rentre, heureux d’avoir découvert des lieux magnifiques mais avec ce petit sentiment de frustration, ce sentiment qu’il manquait quelque chose dans ce voyage.

 

Voici nos conseils pour enfin mettre fin à cette frustration et découvrir la vie locale

 

 

1 – Partir seul ou en petit groupe

Nous en avions déjà parlé ici mais partir seul ou maximum à deux est indispensable pour rencontrer des habitants. En étant seul on va beaucoup plus facilement vers les autres, et ils sont en retour beaucoup plus à même de discuter avec nous.

Imaginez qu’un voyageur sonne à votre porte et vous demande s’il peut dormir chez vous. Vous serez peut-être enclin à accepter s’il est seul car il dérangera moins que s’il est accompagné de 5-6 personnes. Et il en va de même pour tous les lieux que vous fréquentez. Etes-vous disposés à accepter des hordes de touristes qui vont rester en groupe dans vos lieux favoris ? Alors qu’un voyageur seul sera plus ouvert vers les habitants locaux et donc se fondra dans l’ambiance du lieu.

Ainsi, si vous souhaitez les meilleurs conseils pour découvrir la vie locale mieux vaut partir seul ou à deux.

 

2 – Demander aux habitants

Qui mieux qu’un habitant peut vous conseiller les meilleures activités pour découvrir la vie locale ?

Alors oui c’est jamais simple d’aller vers un habitant pour lui demander des conseils… On a toujours peur de le déranger. Depuis que j’ai crée Mytriplan, j’ai compris à quel point les habitants aiment leur ville et leur région et ont envie de la faire découvrir. Vous ne les dérangerez pas, bien au contraire, ils seront ravis de vous aidez. Bon OK peut-être pas tous mais qu’importe si quelqu’un vous dit qu’il n’a pas le temps.

Avant Mytriplan j’avais pour habitude d’aller dans le pays sans prévoir les activités et de demander aux habitants au fur et à mesure. Cela m’a permis de découvrir des lieux exceptionnels où j’étais le seul voyageur. Maintenant l’avantage c’est qu’en demandant aux habitants avant de partir c’es plus simple de s’organiser.

 

3 – Il faudra parfois se perdre

Lorsque l’on visite une ville on a tendance à suivre les grands axes, ou à suivre la foule. Résultat on se retrouve dans les rues commerciales et touristiques où les habitants locaux ne vont plus. En réalité il ne faut pas hésiter à prendre les rues et ruelles qui vous attirent. Qu’importe où elles vous mènent et qu’importe que vous soyez perdus après, il suffira de demander son chemin ou de sortir son téléphone.

Au contraire en vous perdant vous tomberez sur la « vraie » vie locale et non pas des scènes reconstituées pour les touristes.

Il y a quelques temps j’étais à Amalfi, en Italie, ville beaucoup trop touristique à mon goût mais avec un charme fou. Après quelques minutes sur la rue principale à lutter pour me frayer un chemin je me dis qu’il est temps pour moi de sortir de cet attrape-touriste. Je me fraye un chemin dans les minuscule ruelles ascendantes, où j’avais toujours plus de place que dans la grande rue. Et plus je m’élevais et moins je croisais de touristes. Après quelques minutes à me balader dans des ruelles presque vides une dame âgée me vois chercher le chemin que je voulais emprunter. Ni une ni deux elle sort de chez elle, m’attrape par la main et sans rien me dire m’amène dans un escalier où les marches faisaient presque la moitié de sa taille. Après quelques minutes d’effort on arrive au bout sur un point de vue incroyable sur la ville et le port. J’ai eu beau rester là près de 30 minutes personne ne nous a rejoins.

 

4 – Mieux vaut éviter les hôtels

Le problème d’un hôtel c’est que rien n’est fait pour rencontrer d’autres personnes. Chacun a sa chambre et les espaces communs sont généralement vides.

Il est plus intéressant de trouver des modes d’hébergements alternatifs :

  • Pour les plus téméraires vous pouvez tester de vous faire inviter chez des habitants locaux. Mais c’est souvent difficile de trouver le courage et d’avoir confiance.
  • Vous pouvez passer par des sites proposant de vous loger chez l’habitant (contre rémunération ou non). Mais veillez bien à ce que l’habitant vive là avec vous. Autrement cela ressemblera à une version améliorer de l’hôtel mais qui ne présente aucun intérêt pour découvrir la vie locale.
  • Dernière possibilité, les auberges de jeunesse. Vous ne rencontrerez pas la vie locale mais des personnes qui voudront sortir, qui auront quelques conseils à vous donner.

 

5 – Manger avec les locaux

C’est MA technique ultime pour être avec des habitants locaux !

Manger est le moyen le plus simple de créer un lien avec eux, mais cela nécessite de bien choisir où manger. Pour cela jeter tous vos guides et vos top 10 des meilleurs restaurants de la ville.

Première technique, si vous avez suivi le point 3 et que vous vous êtes bien perdus dans la ville, nul doute que vous allez passer devant des street-foods ou des restaurants. Repérez un lieu qui semble fréquenté par pas mal d’habitants et allez-y sans crainte. Si ils sont là c’est que c’est des plats typiques et délicieux.

Autre technique si vous avez suivi le point 2, ne pas hésiter à demander à un habitant dans la rue. J’ai parfois été amené à traverser toute la ville car un habitant que je ne connaissais pas m’avait conseillé un restaurant. Et je ne l’ai jamais regretté. Et si vous êtes super sympathiques l’habitant pourrait même vous inviter chez lui ou venir manger avec vous.

Enfin, si vous avez réussi à rencontrer et discuter avec des habitants n’hésitaient pas à leur proposer d’aller manger avec vous. Si vous voulez découvrir leur culture ils ont certainement envie de découvrir la votre en retour. Ils seront donc potentiellement enclin à venir avec vous.

Et lorsque vous êtes à table parlez avec vos voisins de table. Aucun doute qu’ils seront ravis d’échanger avec vous.

 

6 – Vouloir s’insérer et non vouloir s’imposer

Nous ne cesserons de vous le répéter mais découvrir la vie locale c’est vouloir s’insérer dans les coutumes et non imposer les siennes. Concrètement c’est devenir un voyageur, qui est de passage dans le pays et non un touriste qui veut s’imposer car il est en vacances.

Cela veut dire qu’il faut s’adapter aux coutumes locales même celles que l’on apprécie pas. En partant de Mumbai en Inde j’avais réserver une couchette dans un train. Arrivé à ma place 4 indiens étaient déjà « confortablement » installés. En regardant autour de moi j’ai vite compris que c’était le cas pour toutes les couchettes. Au lieu de m’énerver pour qu’ils me laissent MA place je me suis installé et ai discuté avec eux. Après une heure ils étaient tous descendus du train. Plutôt que de passer une heure seul dans mon coin avant de m’endormir j’ai pu découvrir leur vie. Finalement c’était sans aucun doute plus agréable.

On a pour habitude de dire que les touristes ne respectent rien et se croient tout permis en France. Mais c’est le cas partout dans le Monde. Et soyons honnêtes, ça ne donne absolument pas envie de discuter avec eux. Alors si vous voulez rencontrer des habitants respectez leurs coutumes et adaptez vous.

 

7 – Sortir des circuits touristiques

C’est malheureusement rarement dans les lieux touristiques que vous pourrez rencontrer les habitants locaux (sans intérêt commercial derrière) ou la culture.

En effet il voit passer tellement de touristes et de voyageurs qu’ils ne prennent plus le temps de les rencontrer. Il faudra vous éloigner de cela, parfois sortir des rues touristiques suffit mais parfois il faudra vous éloigner beaucoup plus.

L’inconvenient c’est que c’est souvent plus difficile d’y aller, moins bien desservis par les transports et peu de possibilité d’hébergement. Mais il faut au moins ça pour préserver les cultures locales et en profiter un maximum lorsqu’on les découvre.

 

Et vous quels sont vos conseils pour découvrir la vie locale et les habitants ?

, , ,

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *